La Thaïlande est réputée pour la clarté de son eau, et sa température moyenne avoisinant les 28°C. Y découvrir les joies de la plongée n’est donc pas une mauvaise idée, c’est même plutôt l’endroit parfait. Grâce à la diversité de ses parcs marins, la Thaïlande a quelque chose à offrir à tout le monde, quel que soit le niveau de plongée. Avec plus de 2000 km de côtes , et des centaines d’îles, entre les grottes et les récifs, les découvertes y seront aussi belles que variées.

La clarté des îles Surin et Similan

Au large de la côte ouest de la Thaïlande, le Parc national des îles Surin détient certains des trésors sous-marins les plus spectaculaires de la mer d’Andaman. Excursions d’une journée de plongée sont disponibles dans cet archipel entouré par une eau turquoise et chaude. Vous pourrez notamment nager avec les tortues et admirer la pureté des récifs qui bordent la côte.

Plongées dans les iles Surin

La clarté de l’eau des îles Surin. Crédits photo : Axel Drainville

De par son isolement, le Parc national des îles Surin n’a pas été touché par le développement touristique de la côte ouest. Les îles Surin ont toujours été protégés de la surpêche et du tourisme de masse. Ce qui conduit aujourd’hui à sa diversité maritime et l’excellente condition de ses récifs.

Ces conditions ont fait des îles Surin un havre de paix pour de nombreuses espèces, peu importe leur taille. Cela concerne les plus petits poissons du récif mais aussi les requins baleines ou encore les raies Manta qui se laissent facilement observer navigant majestueusement dans le bleu pur de l’océan. Surin est également réputée pour ses tortues de mer qui viennent déposer leurs œufs sur les plages de sable blanc environnant les îles .

Pour les débutants, sachez qu’il existe de nombreux sites de plongée intéressants autour des îles Surin. La côte orientale présente les meilleurs coraux de l’archipel. Protégé des vents et des courants principaux , parsemé de baies peu profondes et abritées , il est l’endroit idéal pour explorer en toute sécurité la beauté de Surin.

Si vous désirez une ambiance plus touristique, privilégiez alors les îles Similan. Celles-ci offrent également une eau limpide, le long de plages magnifiques (peut-être même plus belles que sur les îles Surin grâce à la valeur ajoutée de leurs blocs de granit). Les îles Similan abritent une diversité sous-marine similaire aux îles Surin, et est beaucoup plus accessible. Vous serez alors beaucoup plus entouré. De ce fait les activités encadrées ne manquent pas, et les initiations à la plongée non plus !


Plongée dans les îles Similan

Quelle saison choisir pour partir

Il est à savoir que la richesse sous-marine de la Thailande est synonyme de fierté nationale, et qu’elle est protégée à juste raison. Les autorités thaïlandaises tentent de sécuriser leurs récifs coralliens, ce qui peut conduire à la fermeture de sites de plongée si nécessaire. En 2011, par exemple, 18 sites de plongée ont été fermés après le pire blanchissement des coraux en 20 ans. Aussi, le gouvernement opère des contrôles stricts dans les parcs marins nationaux. Tous les bateaux doivent être maintenus à un niveau élevé, aucun déchet ne doit être jeté par-dessus bord et nourrir les créatures marines est bien évidemment interdit. La profondeur maximale pour les plongées dans les parcs marins est de 40 m.

La meilleure saison pour la plongée dans la mer d’Andaman est de Novembre à fin Avril. De Mai à Octobre , vous pourrez toujours pratiquer cette activité, mais visez plutôt Racha Yai, ou les îles Phi Phi et Koh Kai. Les parcs nationaux des îles Surin et Similan étant fermés au public, afin de protéger l’environnement des dommages causés par l’afflux de touristes.

Bonus : petit point gastronomie

Si vous souhaitez un hébergement type CouchSurfing ou AirBnB, sachez que les Thaïlandais sont chaleureux et accueillants, et la nourriture y est fantastique. Ils ont tendance à servir de la nourriture très doux à leurs invités occidentaux : si vous aimez la nourriture épicée, vous pouvez tenter l’expérience. Mais attention, même le mangeur épicé le plus endurci a été vu trempant de sueur face aux curry thaï faits maison.

Crédits photo : image à la une